Papier peint – Généralités

23 janvier 2012   Commentaires fermés   Mots-clefs :, , , , , , ,

 

Les types de papiers peints

Le papier peint classique

Le papier peint mural traditionnel est constitué uniquement de feuilles de papier sur lesquelles le dessin est imprimé.
Plus le grammage (poids du papier au m²) est élevé, plus la qualité du papier est bonne.
Lorsque le papier peint mural est « simplex », l’impression est effectuée sur un papier d’une seule épaisseur d’un grammage allant de 120 à 200 g/m².
Un papier peint mural « duplex » possède deux épaisseurs de papier, une frontale qui reçoit le motif, une dorsale appliquée au mur, ce qui le rend nettement plus facile à poser, plus opaque et plus résistant aussi.

Le papier peint intissé

Le papier peint intissé est un revêtement mural constitué de fibres polyester, de cellulose disposée en nappe, recouvertes d’une couche de vinyle.
Son épaisseur, donc sa solidité et son grammage le destinent aux murs abîmés, voire même irréguliers.
Plus son grammage est important, plus il masque les imperfections du support.
Compatible avec les pièces humides : imperméable et lessivable, il peut être posé dans la salle de bain et autres pièces humides.

Le papier peint vinyle

Le papier peint vinyle est constitué d’une fine couche de PVC collée sur un support papier dorsal. Cette couche reçoit l’impression, et suivant son traitement, le papier peint présentera un aspect mat ou laqué.
Les qualités du papier peint vinyle sont nombreuses mais dépendent aussi de l’épaisseur de la couche de PVC et de la technique de fabrication.

Le papier peint vinyle expansé

Le papier peint vinyle expansé a pour base une fine couche de PVC collée sur un support papier dorsal, tout comme le papier peint vinyle.
Cependant, pour la version expansée, le PVC est soumis à des encres gonflantes qui, lors d’une montée en température à 220°C, le transforment en mousse et lui donnent du relief.
Les qualités du papier peint vinyle expansé sont identiques à celles du papier peint vinyle.

Le papier peint velours floqué

Le papier peint velours floqué est obtenu, comme son nom l’indique, par la technique du flocage, qui correspond à l’application électrostatique de fibres synthétiques sur un support, couche d’accrochage, recouvert de colle aux endroits du motif.
Les fibres synthétiques sont en nylon, rayon ou perlon : ce sont elles qui confèrent à ce papier son aspect velours.

La paille japonaise

La paille japonaise, ou papier contrecollé, est un revêtement mural constitué d’une couche de papier sur lequel sont entremêlées :
•    des fibres naturelles : le plus souvent de la paille, du bambou, du raphia
•     et des fibres de maintien.

Ce revêtement se présente sous forme de rouleau de 90 cm de large.
Souvent réalisée à la main, le papier peint paille japonaise est bien souvent de qualité différente très variable : de grandes variations de teinte sont observables d’un lot à l’autre, il est donc fortement recommandé d’utiliser de la paille japonaise du même lot.

Le papier métallisé

Le papier métallisé est constitué d’une couche métallique soudée à un support papier.
De rendu contemporain et design, le papier métallisé possède un aspect brillant, uni ou à motifs, qui lui permet de jouer avec la lumière.

Le papier peint à peindre

Le papier peint à peindre appartient à la famille des papiers peints mais présente des caractéristiques de solidité et de résistance plus importantes.

Son épaisseur est plus importante qu’un papier classique : le papier peint à peindre a donc une meilleure solidité, il vient parfaitement camoufler les imperfections d’un mur ancien ou d’un panneau fortement abîmé, plus le support est endommagé, plus le revêtement devra être épais.

La toile de verre

Composée de matières naturelles d’origine minérale, la toile de verre présente des avantages idéaux pour la rénovation :
•    grande solidité,
•    simplicité de pose encore plus importante que les autres papiers peints à peindre,
•    ses qualités techniques permettent de masquer au mieux les défauts et imperfections du mur et même d’empêcher la formation de microfissures.

.

Le choix du papier peint

En dehors de critères esthétiques, un papier peint se choisit en fonction de la pièce et de l’état des murs.

NATURE DE LA PIÈCE PAPIER PEINT ADAPTE
Pièce sèche : séjour, chambre, couloir Tous papiers
Pièce humide : bains, WC, cuisine Papier vinyle, expansé ou non (lessivable)
Murs lisses Tous papiers
Murs irréguliers Papier à fort relief, papier expansé, motifs denses.
.

Le choix de la colle

TYPE DE PAPIER OU FRISE COLLE CONSEILLÉE
Papier peint épongeable ou lavable Colle à papier peint universelle
Papier peint lessivable (vinyle) Colle à papiers peints spéciaux et vinyles
Papier peint intissé Colle spéciale pour papier peint intissé
Papier peint à fort relief Colle à papiers peints spéciaux et vinyles
Paille orientale Colle à papiers peints spéciaux et vinyles
Frise papier à coller sur papier peint Colle à papier peint universelle
Frise vinyle à coller sur papier vinyle Colle spéciale pour frise vinyle
Frise auto-adhésive Se pose sans colle
.

Le nombre de rouleaux

Mesurez la hauteur de vos murs sans compter les plinthes et en ajoutant entre 5 et 10 centimètres à la mesure (afin de pouvoir faire des découpes en haut et en bas des lés).
Les rouleaux faisant 10 mètres de longueur, si votre mesure fait moins de 2,50 mètre, vous ferez 4 lés par rouleau sinon vous n’en ferez que 3.
Mesurez ensuite le tour de votre pièce et divisez par la largeur des rouleaux (53 cm ou 100 cm en général). Vous obtiendrez le nombre de lés dont vous avez besoin.
Divisez ce résultat par le nombre de lé par rouleau calculé précédemment et vous saurez combien de rouleaux il vous faut.

.

La préparation du support

Murs neufs ou poreux (plâtre)

Appliquez une sous-couche pour plâtre ou du pré-encolleur 24h à l’avance (protège le mur et permet le décollage du papier peint sans abîmer le mur). Cette sous-couche est indispensable pour les carreaux de plâtre.

Murs peints

Lessivez à la lessive spéciale mur et rincez. Sur une peinture brillante ou satinée, poncez au papier de verre pour faciliter l’accroche de la colle.

Murs déjà tapissés

Décollez le papier peint existant. Pour cela, utilisez un produit de décollage pour papier peint dilué dans de l’eau chaude. Laissez agir 10 min. puis décollez le papier du haut vers le bas à l’aide d’une spatule.
Vous pouvez aussi utiliser une décolleuse à vapeur sauf si le papier peint est arrachable à sec ou pelable.

Murs humides

Appliquez une sous-couche spéciale pour mur humide. Respectez le temps de séchage indiqué.

Vérifiez que les murs sont bien lisses, sains et propres

Si vos murs sont fissurés ou troués : Grattez les parties non adhérentes et comblez les trous avec de l’enduit de rebouchage

.

 

 

 

 

Retour au sommaire

 

Les commentaires sont fermés.

Copyright © 2009 tous droits réservés. Abonnez vous au flux RSS.